Salut Sale Djeunz !

Dernières critiques

La suite dans l’onglet « Index Des Critiques »

Rejoignez La page Fan Facebook du blog et suivez moi donc sur Twitter
Je suis également sur Daylimotion avec quelques bande-annonce en SD !

TOP 10 DES FILMS DE 2010 !

[tweetmeme source= »Val0u76″]

Catégories :Non classé

Insidious

Le réalisateur du premier et second volet de la grande saga horrifique qu’est Saw signe avec son pote Oren Peli (Réalisateur de la saga de l’ennuie inter-sidéral qu’est Paranormal Activity) en que producteur, un film d’horreur qu’on pourrait facilement qualifier de Poltergeist version 2011.
Une famille emménage dans une maison, problème, le petit garçon tombe dans le coma, ou bien il est dans un monde parallèles avec des fantômes, bah bien sur, c’est logique !
Je vois déjà les fauteuil remplis d’eau, de jeunes filles excitée en voyant Justin Bieber sur l’affiche et bien NON ! CE N’EST PAS BIEBER SUR L’AFFICHE ! Ce n’est autre que le petit garçon posséder du film.
Après un bon quart d’heure ou l’on se fait, il faut le dire, bien chier. Le film commence (enfin) a bouger.
Et on se fou pas de nous, des gens qui traverse les murs, d’autres qui grimpe sur les murs. Des gens bien flippant avec des sourires de sadiques dans des habits des années 50 et une vieille. Oui. La vieille suffit a vous faire flipper.
Les acteurs sont hyper ultra ridicules, la palme revient a Rose Byrne ( est aussi utile dans ce film que dans X-Men, le commencement), qui sert à rien d’autre que de chialer.
Le scénario est mou et ô combien prévisible.
On a du mal a savoir si le film veut ce prendre au sérieux ou bien, c’est une parodie. Les Ghostbusters et les musique grisante on en a déjà eu dans le Poltergeist de Tobe Hooper et plus récemment dans le Jusqu’en Enfer de Sam Raimi (pour la musique, du moins).
On sursaute un petit peu, certes, mais c’est triste de savoir que c’est ce qui se fait de mieux depuis 2009 en matière d’horreur…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Insidious de James Wan, 1H42, 15/06/11 INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS.

Le chaperon rouge

Deux ans après Twilight, chapitre un : Fascination, Catherine Hardwicke revient dans une adaptation très libre du conte de Perrault.
Le film suit les mésaventures d’une adolescente, Valérie, qui est promut à Henry. Mais le problème, c’est qu’elle aime Peter. Rajoutons à cela une histoire de loup-garou qui attaque le village de la jolie jeune fille et on aura un Twilight bis.
Une grosse histoire d’amour avec un petit peu moins de Fantastique.
Certes les acteurs sont bien ancrée dans leurs rôles comme la très mignonne Amanda Seyfried ou encore Gary Oldman mais d’autre on encore l’air constiper comme le beau Max Irons qui est aussi expressif que Kristen Stewart dans la saga Twilight.
Les seules références au conte originale sont anecdotiques.
Beaucoup de référence a « Le Village » de M.Night Shyamalan, comme par exemple, Claude, le muet, un petit peu fou sur les bords.
J’aurai préféré un petit peu plus de sang. Aussi rouge que la cape d’Amanda Seyfried. Un peu plus de gore, y a du cul. Hardwicke s’est un peu plus lâché mais elle n’a plus la fougue de Thirteen.
La musique est très réussi, elle donne un très bon rythme à une des scène clés du film. La mise en scène, quoique très académique, est plutôt sympa même si je m’attendais a une photographie un peu plus rigoureuse.
Bref, un film oubliable, mais appréciable si on lâche l’idée d’une adaptation fidèle du conte…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Le Chaperon rouge de Catherine Hardwicke, 1H40, 20/04/11

%d blogueurs aiment cette page :