Accueil > Drame > Ken Park

Ken Park

Ken Park

Cinquième film de Larry Clark sorti dans les années 2000. Ce film a crée un joyeux bordel (avec en plus un scandale) le film étant violent et montrant des adolescent faire des choses sexuel. Il à été interdit aux moins de dix-huit ans dans tout un tas de Pays. En France il fut un temps déconseillé aux moins de seize ans puis réévalué pour une interdiction final aux moins de dix-huit ans ce qui lui valu le retrait de deux salles sur son exploitation.
J’ai décidé de m’intéresser au cas Larry Clark après le scandale qui se déroule actuellement comme quoi l’exposition qui se tient actuellement a Paris ( Plus d’infos en bas de l’article) serait déconseillé aux moins de dix-huit ans car les photos serait jugé trop choquante pour un jeune public. Jeune public ici complètement visé (du moins les plus de quinze ans !) vu qu’elle montrerait des photos de jeunes en pleins acte sexuel.
Donc moi qui ne peut pas voir l’expo (et aussi par ce que j’habite pas la porte d’à coté) et par ce que Larry Clark veut nous parler a travers sont art, j’ai décidé pour vous de regarder l’un de ces films ! (Vous avez vu comme je suis sympa !).

Ken Park

Ken Park vient de se suicider dans un « Skate Park ». Il film la scène avec son caméscope.
Donc comme vous pouvez le constater ça commence très trash ! L’histoire est raconté par quatre de ces amis qui a tour de rôle vous nous invitez dans leur vies.
Le film raconte les choses avec un sens complet du réalisme. On est jamais dans le voyeurisme, certes nous sommes spectateur mais ont peut arriver a percevoir facilement certaines émotions toutes différentes comme la haine, la peur ou la liberté sans vraiment être gêner par la nudité. Les acteurs porte le film sur leurs épaules comme des grand. Surtout le jeune James Ransone qui dans certaines scènes fait autant peur que Anthony Perkins dans Psychose.
Le film suit un schéma narratif minutieux, on sait qui sera dans la scène suivante… Ça pourra en lasser certains, d’autres auront hâte de retrouver leur personnages « préféré ».
Les 1H30 passe a une vitesse alarmante. On a envie d’en savoir plus sur ces vies mais on reçoit aussi beaucoup d’émotion en très peu de temps.
Certains seront certainement décontenancer par cette scène final un peu mal placée. On voit pas vraiment pourquoi elle arrive et surtout comment ça se fait…
Au final un petit film très touchant sur une vérité qui fâche : Le passage de l’adolescence a l’age adulte par la sexualité.

(Pour ceux qui ont plus de 18 ans et qui veulent voir cette exposition intrigante, plus d’infos par ici)

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Ken Park de Larry Clark et Edward Lachman,  1H35, 08/10/02 INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

[tweetmeme=Val0u76]

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :