Accueil > Action, Science Fiction > Tron L’héritage

Tron L’héritage

Tron l'héritage

En 82, un ovni du nom de Tron sort au cinéma. Ce film relate les aventures de Kevin Flynn qui après s’être fait voler les programmes par son ennemi et collègue Ed Dillinger, rentre dans l’ordinateur pour trouver des preuves avec son clone CLU.
Mais le MCP (programme machiavélique crée par Ed) l’oblige a participer a des jeux de courses pour le faire disparaitre. Mais Kevin reste prisonnier.
Enfin c’est ce qu’on imaginé les studios Disney. Tron ayant était un très beau carnage financier pour Disney, ils ont décider de faire l’impasse sur l’Happy End du premier pour en créer une suite.
Nous voici donc en 2011. Kevin est toujours prisonnier. On suit cette fois-ci les aventures de son fils, Sam.
Après avoir reçu un message sur le biper de son tuteur, Sam pars dans l’ancien magasin de jeux vidéos de son père. Il actionne par erreur la machine qui le fera entré dans le monde mystérieux de « la grille ».
Disney sors cette fois-ci l’artillerie lourde pour les nostalgiques. Tron L’héritage est un film destiné au plus vieux.
Le héros principale du film s’approche de la trentaine mais garde le visage d’un ados pour plaire au plus jeune.
Le rôle du père est repris par Jeff Bridges qui reprend son rôle 28 ans après le premier volet.
La bande son est signée par les Daft Punk et les effets spéciaux sont crée par la même boites que ceux de Avatar de James Cameron.

Jusqu’à la tout va bien. Le vrai soucis du film réside dans le rythme. On s’ennuie entre les scènes d’action.
Certaines scènes frôle parfois le ridicule mais le tout est sauver par la mise en scène rythmée et l’exquise bande originale.
Les scènes d’actions sont surprenante. Ça saute, ça vole, ça explose dans tout les sens. C’est beau. C’est pleins de couleurs.
Les acteurs sont plutôt banals dans leur jeux. C’est bien dommage. Même Jeff Bridges a du mal a se mettre dedans.
Ou alors c’est la VF qui est odieuse. Je ne sais pas. Mais j’avais parfois l’impression qu’ils se faisaient chier.
Peut-être le fait de jouer tout le film devant un écran vert…
Certaines scènes pue les années 80 comme cette fameuse scène ou Sam découvre la machine qui lui permet de se téléporter dans le fameux monde. Moi ça m’a vite rappeler la machine a rétrécir dans Chérie j’ai rétréci les gosses. Pis cette musique.
La 3D apporte pas grand chose au film par contre l’Imax. On en prend pleins les yeux et les oreilles. Ca vibre partout. C’est vraiment fun.
Le film bien que moyen sera pour ma part je pense un des films cultes de ma génération.
C’est juste dommage que ça sonne un peu creux au niveau de l’histoire et du jeu des acteurs…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Tron L’héritage de John Krosinski, 2H06, 09/02/11

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 06/02/2011 à 19:57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :