Archive

Archive for the ‘Fantastique’ Category

Le chaperon rouge

Deux ans après Twilight, chapitre un : Fascination, Catherine Hardwicke revient dans une adaptation très libre du conte de Perrault.
Le film suit les mésaventures d’une adolescente, Valérie, qui est promut à Henry. Mais le problème, c’est qu’elle aime Peter. Rajoutons à cela une histoire de loup-garou qui attaque le village de la jolie jeune fille et on aura un Twilight bis.
Une grosse histoire d’amour avec un petit peu moins de Fantastique.
Certes les acteurs sont bien ancrée dans leurs rôles comme la très mignonne Amanda Seyfried ou encore Gary Oldman mais d’autre on encore l’air constiper comme le beau Max Irons qui est aussi expressif que Kristen Stewart dans la saga Twilight.
Les seules références au conte originale sont anecdotiques.
Beaucoup de référence a « Le Village » de M.Night Shyamalan, comme par exemple, Claude, le muet, un petit peu fou sur les bords.
J’aurai préféré un petit peu plus de sang. Aussi rouge que la cape d’Amanda Seyfried. Un peu plus de gore, y a du cul. Hardwicke s’est un peu plus lâché mais elle n’a plus la fougue de Thirteen.
La musique est très réussi, elle donne un très bon rythme à une des scène clés du film. La mise en scène, quoique très académique, est plutôt sympa même si je m’attendais a une photographie un peu plus rigoureuse.
Bref, un film oubliable, mais appréciable si on lâche l’idée d’une adaptation fidèle du conte…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Le Chaperon rouge de Catherine Hardwicke, 1H40, 20/04/11

Publicités

Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence


Pirates des Caraïbes est une des attractions phare des parc d’attractions Disney. En 2003, Disney s’associe avec Jerry Bruckeimer pour redonner une seconde jeunesse au films de Pirates avec Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl. Pari réussi. Le personnage de Jack Sparrow, interprété par le splendide Johnny Depp, devient un personnage culte du cinéma. Deux suites sont tournée (« Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit » et « Pirates des Caraïbes : Jusqu’au bout du monde »). Elle formeront une trilogie. Aussi culte et populaire que Le Seigneur des Anneaux ou encore Harry Potter.
Quatre ans après la fin de la trilogie, Disney relance la saga avec un quatrième volet. Vu le nombres de spectateurs, la saga est relancé pour une nouvelle trilogie.
Une bonne idée ? Pas si sur…

Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence est certainement l’un des plus mauvais de la saga.
Déjà que le troisième volet était fade. Cette quatrième aventures est sans doutes celle de trop.
Scénario mal foutu, voir répétitif (Une scène Depp/Cruz, une autre Geoffrey Rush…). Ennui abyssale et tirage en longueurs vers la fin. En gros, on se fait pas mal chier.
Penelope Cruz est fade et n’apporte pas grand chose à l’histoire. Johnny Depp est même un déca en dessous de son personnage…
Les personnages secondaires sont trop distant et mal exploités (Le prêtre et la sirène…) au niveau de la trame principale.
Mais il y a quand même quelque moment plutôt sympa comme l’attaque des sirènes ou la scène d’introduction à Londres.
Les décors et effets spéciaux sont toujours autant réussi. Même si le Queen Anne’s Revenge est moins surprenant que Le Hollandais Volant en matière de décors.
Les scènes d’actions sont malheureusement beaucoup trop nombreuse et donc encombrante et répétitif.

Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence est le film de trop dans la saga des Pirates.
C’est peut-être aussi du fait que Rob Marshall est un peu le mec qui livre des blockbuster chiant comme Jon Favreau et ses « Iron Man »
Premier film d’une seconde trilogie. J’espère juste que le deuxième film et donc cinquième de la saga sera plus appréciable. On y croit.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence de Rob Marshall, 2H20, 18/05/11

Le monde de Narnia : L’Odyssée du Passeur d’aurore

Le Monde de Narnia : L'Odysée du Passeur d'aurore

Deux ans après le second volet, la FOX reprend les rênes de la saga « Épique » des studios Disney. Le studios aux grandes oreille ne croyant plus aux projet, ils l’on vendus.
C’est peut-être une bonne idée quand on voit le résultat plutôt raisonnable mais qui ne tient pas vraiment les promesse faites au fan.
Ce film marque quand même un élan dans la mythologie et l’histoire des livres. C’est la séparation de la petite famille Pevensie. Il ne reste que Lucy et Edmund vu que les deux ainés de la fratrie ne croient plus au monde magique ou souris et lion parlent…

Des séparation qu’on aurait pu croire insoutenable mais qui se révèle particulièrement fade et dénué d’émotion.
La faute au jeu particulièrement et complétement nul des acteurs. Georgie Henley a bien grandie depuis le premier film, son jeu est insipide. Elle exagère toutes les expression de son visage. Elle est horripilante.
Un nouveau personnage apparait, Eustache, il est censé continuer les aventure dans les prochains « films » mais pour l’instant aucune suite n’est prévue, vu la catastrophe au Box Office Américain (Le film a couté 155 000$ et n’en a rapporté que 103 000…).

Les effets spéciaux sont sans plus (La fumée verdâtre est l’effet le plus mal foutu, dommage qu’on y ait le droit dans les trois quart du film.) On s’ennuie souvent et la magie n’est plus autant présente que dans le premier film. Elle l’était encore moins dans le second mais au moins, il y avait un scénario plutôt malin même si on se faisait globalement chier. Ici on se fait chier et il y a pas de scénario. Il était donc temps que cette saga ce termine.
Même si c’était un plaisir de retrouver des personnages qu’on aime (comme la petite souris Ripitchip et le grand lion Aslan) et de voir qu’ils essaye de faire des effort en vain…
« Le Seigneur des Anneaux pour enfant » aurait eu plus sa place en prime, le soir de Noël qu’au cinéma…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Le Monde de Narnia : L’Odyssée Passeur d’aurore de Micheal Apted, 1H55, 08/12/10

Le Dernier exorcisme

Le dernier Exorcisme

« Oubliez Paranormal Activity, la peur, la vraie elle est ici » lance l’affiche commercial du film.
Un bien jolie mensonge. Déjà Paranormal Activity ne fait peur qu’aux petites natures et ensuite « Le dernier exorcisme » est loin d’être un film d’horreur.
Ce documenteur raconte l’histoire d’un prêtre, Marcus Cotton, qui depuis petit exorcise les gens. Pour son dernier exorcisme il veut montrer au monde que tout ceci n’est qu’une plaisanterie.
La première partie est très amusante et nous montre l’envers du décors du parfait exorcisme.
La deuxième tombe rapidement dans le cliché et peut vite ennuyer.
Déjà les personnages sont pire que caricaturaux. La jeune fille possédée par le mal est donc une petite fille chaste et pieuse. Qui croit en dieux et va a la messe toutes les semaines.
Son père lui est un paysan qui tire sur les visiteurs dérangeant avec un fusil et le jeune garçon est attardé mentalement.
Bref la joyeuse famille de bouseux perdu au fin fond des Etats-Unis.
Après avoir pratiqué son « exorcisme », la jeune fille montre pourtant des signes très étranges…

Le film est d’un ennuie mortel. Filmé salement avec une caméra et comme tout les films filmé a la caméra tout le monde crève a la fin. N’hurlez pas au spoiler…Quand vous regardez un film filmé avec un caméscope, la règle est que tout le monde crève a la fin et ce depuis Le Projet Blair Witch.
Aucune surprise par ici. La fin est sublimement bâclée. On comprend strictement rien. Le jeu des acteurs est digne d’un épisode de Secret Story a part pour la petite possédée. Et encore elle brillera plus tard dans des séries télé ou sombrera dans l’alcool (c’est plus probable…).
Le film est hyper mal foutu. On se retrouve avec de la musique de suspens et un joli petit générique a la fin.
Alors que c’est sensé être un reportage…
BREF si vous voulez voir un bon film tourné au caméscope, il faut voir Cloverfield et si vous voulez voir un bon film d’horreur tourné vous plutôt vers L’exorciste de Friedklin…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Le Dernier exorcisme de Daniel Stamm, 1H27, 15/09/10 INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

Inception

Inception

Deux petites années après le sucées de The dark Knight, Le Chevalier Noir, Christopher Nolan revient avec un de ces plus grand scénario. Le projet a mis un peu moins de dix ans à se faire (Un peu comme Avatar sauf que dans le cas présent, le projet était utile).
Le mec s’y connait un peu en labyrinthe psychologique et au film qui vous pèse sur la conscience longtemps après l’avoir vu.
L’histoire suit celle de Dom(inic) un « extracteur » qui entre dans les rêves pour soutirer des informations qu’il ne pourrait pas avoir dans le monde réel. Mais c’est un jeu dangereux. Mal(llorie), sa femme, le suit dans ses rêves comme pour le hanter et déjoue parfois ses plans.
Il est sollicité par Saito pour espionnage industriel pour faire une « Inception ».
L' »Inception » c’est rentré dans le rêve de quelqu’un puis d’un autre et encore un autre…
Dom décide donc de créer un nouveau groupe d' »extracteur »…
On pourrait qualifier le film de chef-d’œuvre vu qu’il a tout pour plaire : Un casting cinq étoiles, des effets spéciaux a couper le souffle, une mise en scène passionnante, un scénario intelligent qui vous donnera mal au crâne, une musique grandiose…
Mais la ou ça coince…C’est que ça ne coince pas.
Inception est le film le plus détestable tellement qu’il est génial. (Il arrive même a me faire aimer Marion Cotillard…C’est pour dire.)

Le casting est somptueux : Léonardo DiCaprio (L’acteur de 2010 qui nous as torturé psychologiquement et mentalement avec Shutter Island); Marion Cotillard (La petite Frenchie qui monte aux USA depuis La Môme); Joseph Gordon Lewitt (Le beau gosse lancé par un certain Araki dans Mysterious Skins; Ellen Page (Connu grâce a la comédie Juno); Cillian Murphy (Déjà vu dans plusieurs Nolan dont The Dark Knight, le Cavalier Noir; Tom Hardy (Qui a eu le rôle principal dans Bronson)…
Une musique parfaitement et tout simplement épique créer par le génie Hans Zimmer (Qui as déjà crée celle de Batman Begins ou encore de la saga Pirates des Caraibes…).
Les effets spéciaux sont classe et nous offre des scènes incroyablement culte comme la scène d’apesanteur dans l’hôtel ou encore celle de la transformation de Paris.
La seul faiblesse du film pourrait être son montage. On est souvent perdu. C’est bon signe pour le film mais parfois on l’est trop. Comme pour une des scènes vers la fin. On comprend pas vraiment tout.
C’est le genre de film a voir plusieurs fois.
C’est certainement l’un des premiers films cultes de cette décennie. Si vous ne l’avez pas vu courez vite l’acheter (En Blu-ray de préférence).

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Inception de Christopher Nolan, 2H28, 21/07/10

Enter The Void

Enter The Void

Oscar habite a Tokyo, il vit avec sa sœur. Lui est dealer, elle strip-teaseuse. Un soir après avoir pris de la drogue, Oscar part dealer…Il finira mort et quittera son corps, le film suit son voyage entre la vie et la mort…
Je n’en dirais pas plus que ça. Pour ça il faut voir ce chef-d’œuvre !
J’attaque fort avec ce grand mot ! Mais c’est tout bonnement la simple vérité !
Gaspard Noé est le genre de mec qui fait un film pas souvent mais qui quand il en fait un, il le fait bien.
En 2001, il avait scandalisé Cannes avec Irréversible pour son contenu violent mais aussi le fait que la caméra donne bien mal au cœur (Même si c’est difficile a croire, on peut faire bein pire que dans Cloverfield). Ici Noé se calme et nous offre une mise en scène incroyable.
Des les premières minutes nous sommes projeté dans la vision d’Oscar. On est a l’intérieur de sa tête, on entend sa voix avec un son caverneux comme la notre quand on parle,  les clignement de paupières…
Le film prend son temps… un peu trop ? On s’étale sur 2H40, certes,  mais de toute beauté, autant visuelle que sonore.
On survole les scènes telle un ange dans la majeure partie du film. On prend un plaisir fou a être un peu voyeur.
Le long est aussi très lourd émotionnellement parlant. On rigole jamais, les scènes « choc » s’entrechoquent…
Les passages les plus important de la vie d’Oscar défile devant nos yeux ou plutôt derrière la nuque de ce dernier…

Enter The void

L’acteur principal, on ne le voit que finalement très peu de face dans le film. On le voit dans une splendide scène qui peut paraitre tout a fait banal dans le social mais dont la technique est époustouflante.
La mise en scène est rythmée mais peut en refroidir quelques uns car certains passages sont répétitif et cela peut devenir très vite lassant.
La sœur d’Oscar, Linda est joué par Paz de la Huerta, un nom a retenir car on pourra la voir en France dans le rôle d’une « prostitué » dans la très belle série Boardwalk Empire sur Orange cinéma Série a partir du 19 Décembre (Ouais je fait de la pub gratos et alors ? ). Elle joue magnifiquement bien, le film se porte sur ses épaules, on la voit quasiment tout le temps a l’écran. Une sœur qui se veut un peu incestueuse avec son frère car elle n’a pas pus bien grandir avec ce traumatisme… Elle est encore un peu gamine dans sa tête mais après avoir appris la mort de son frère pétera les plombs. La vie se détruit autour d’Oscar qui impuissant découvre la vie de ses proches complètement anéanti.
Mais la plus grande actrice du film réside en la petite Emily Alyn Lind qui du haut de ces 8 ans dévoile un jeu d’une extrême maturité ! En espérant qu’elle le garde et surtout qu’elle ira loin.
Au final, Enter The Void est un film désormais culte avec une façon de filmer et une mise en scène magistrale. Un pur chef-d’œuvre trippant sur le Tokyo dévasté des années 2000…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Enter The Void de Gaspard Noé, 2H41, 05/05/10 INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

[tweetmeme=Val0u76]

Twilight : Chapitre 3 : Hésitation

Twilight 3

Deux ans, trois films. On peut déjà dire que Twilight est une saga a sucées et une bonne machine a fric.
Le premier possédait une très jolie photographie mais était fade, le deuxième est limpide et souvent ridicule.
Mais qu’en est-il du troisième ?
Nous nous sommes arrêter a la demande rapide et pas romantique du romantico-dépressive Edward Cullen.
Si Bella l’épouse et se transforme, les Volturi (Des vampires qui se font gouverné par une gosse de 13 ans en apparence…) vont la faire chier. Le film suit donc son fameux « choix » même si on sait déjà la fin. Elle fera un bisous a son loup-garou de « beaux gosse » Jacob. Celui qui as chaud qu’il se balade tout le temps torse-nul.
« Loup-garou » est quand même un grand mot, c’est des loup géant plutôt.
Donc Bella parle « sexe » avec son père, une scène chaude arrive en plein milieu du film puis elle refroidit vite.
Elle était plutôt bien filmé très nerveusement. Mais ce chaste d’Edward veut le faire qu’après le mariage…
Il y a aussi un peu plus d’action mais aussi des effets spéciaux ignobles…

Twilight 3

A vrai dire on a l’impression d’assister a une production vidéo.
Les acteurs sont vraiment ridicules autant les uns que les autres, la palme revient quand même a Taylor Lautner.
Jodelle Ferland (voir photos) joue un personnage qui as eu le droit a un spin-off en livre. Elle fini dramatiquement mais c’est la seul a savoir joué du peu qu’on la voit. Elle avait briller dans Silent Hill ou encore dans Tideland de Terry Gilliam.
Le score de Howard Shord n’a rien a voir avec ce qu’il avait fait sur Le Seigneur des anneaux, c’est pauvre, on l’entend pas assez et ça ne reprend même pas quelques thèmes des premiers films…
Pareil pour la BO agrémenté pour la plupart d’inconnus elle est hyper mal utilisé !
Après le soleil qui fait briller les vampires maintenant on les casse comme du sucre. Pas une seul trace de sang pour ne pas choquer les jeunes esprit. On est très loin de la maturité qu’ont eu les films Harry Potter.
Plus on avance, plus on s’ennuie. On attends avec espoir que quelque chose d’intéressant ce passe et puis…rien.
C’est un bon telefilm divertissant pendant les vacances de Paques , un mercredi après-midi sur M6 mais ça n’ira pas plus loin.
J’attends quand même la fin pour savoir ce qui s’passe (On me dit a l’oreille qu’un accouchement monstrueux et douloureux se fera pour Bella…)
Sinon si vous voulez voir, des loups-garous et des vampires et de l’amour adolescent il est peut-être temps de regarder l’adaptation « libre » de Journal d’un vampire, The Vampire Diaries qui est excellente en tout point et qui ferait même défaut a la saison 3 de True Blood.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Twilight : chapitre 3 : Hésitation de David Slade, 2H04, 07/07/10

[tweetmeme=Val0u76]

%d blogueurs aiment cette page :