Archive

Posts Tagged ‘Twilight’

Le chaperon rouge

Deux ans après Twilight, chapitre un : Fascination, Catherine Hardwicke revient dans une adaptation très libre du conte de Perrault.
Le film suit les mésaventures d’une adolescente, Valérie, qui est promut à Henry. Mais le problème, c’est qu’elle aime Peter. Rajoutons à cela une histoire de loup-garou qui attaque le village de la jolie jeune fille et on aura un Twilight bis.
Une grosse histoire d’amour avec un petit peu moins de Fantastique.
Certes les acteurs sont bien ancrée dans leurs rôles comme la très mignonne Amanda Seyfried ou encore Gary Oldman mais d’autre on encore l’air constiper comme le beau Max Irons qui est aussi expressif que Kristen Stewart dans la saga Twilight.
Les seules références au conte originale sont anecdotiques.
Beaucoup de référence a « Le Village » de M.Night Shyamalan, comme par exemple, Claude, le muet, un petit peu fou sur les bords.
J’aurai préféré un petit peu plus de sang. Aussi rouge que la cape d’Amanda Seyfried. Un peu plus de gore, y a du cul. Hardwicke s’est un peu plus lâché mais elle n’a plus la fougue de Thirteen.
La musique est très réussi, elle donne un très bon rythme à une des scène clés du film. La mise en scène, quoique très académique, est plutôt sympa même si je m’attendais a une photographie un peu plus rigoureuse.
Bref, un film oubliable, mais appréciable si on lâche l’idée d’une adaptation fidèle du conte…

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Le Chaperon rouge de Catherine Hardwicke, 1H40, 20/04/11

Publicités

Numéro Quatre

Numero Quatre

Avec les producteurs de série comme Smallville on pouvait avoir peur. Tout était la pour faire un bon gentil navet. Un beau gosse, une bonasse timide qui as un canon , un garçon timide, un méchant moche et des extra-terrestre tout droit sortis d’un épisode de Charmed. Pourtant je me suis souvenus des deux précédent films de D.J Caruso (Paranoiak et L’œil du mal) qui m’avait beaucoup plus malgré leur scénario hasardeux. Adapté d’un roman (pour ne pas changer), Numéro Quatre suit les aventure de Numéro Quatre (justement), un des rescapés d’une planète lointaine. Un ET, quoi. C’est trois précédents potes se sont fait zigouiller donc le petit bonhomme (sacrément bien foutu…) a des petits tatouages sympa qui lui pousse sur la jambe. Lui et son tuteur qui a un regard d’écureuil doivent déménager. Au revoir, plage et sable fin. Bonjour Paradise ville tristounette ou il pleut tout le temps. Mais bonjour jeune fille a l’appareil photo.

Le reste est un amas de clichées. Il s’éprend de la jeune belle et rebelle, fais amis-amis avec le petit maltraité du lycée. Mais plus le film avance et plus on se laisse happer par l’ambiance bonne enfant avec cette dose de mystère propre a Caruso. Numéro Quatre c’est comme si Twilight (avec moins de niaiserie) avait rencontré l’un des meilleur épisode de Smallville. Les acteurs sont dynamique. On l’air de s’éclater et ouvrira peut-être des portes aux acteurs. La sublime Dianna Agron (qui joue déjà a la perfection dans Glee ) ne vire pas dans son rôle de pimbêche. Alex Pettyfer offre un jeu plutôt convenable et nous fait oublier que c’est le beau gosse de service (sauf peut-être au début. Il se balade a poil pendant dix bonnes minutes).
Les autres sont vites oubliables.
Les effets spéciaux sont très sympa, notamment pour la scène finale. Par contre le gros défaut reste le maquillage des méchant, pas beau. Ça fait très téléfilms, plus démon que extra-terrestre.
La musique et la mise en scène est agréable. Au final, Numéro Quatre est un très bon divertissement. Pas inoubliable. Mais qui, si le sucées est au rendez-vous. Pourrez ouvrir les portes d’une nouvelle saga pour adolescent vu que les deux grands titres (Harry Potter et Twilight) se terminent dans les années à venir. Affaire a suivre.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Numéro Quatre de D.J Caruso, 1H49, 06/04/11

Twilight : Chapitre 3 : Hésitation

Twilight 3

Deux ans, trois films. On peut déjà dire que Twilight est une saga a sucées et une bonne machine a fric.
Le premier possédait une très jolie photographie mais était fade, le deuxième est limpide et souvent ridicule.
Mais qu’en est-il du troisième ?
Nous nous sommes arrêter a la demande rapide et pas romantique du romantico-dépressive Edward Cullen.
Si Bella l’épouse et se transforme, les Volturi (Des vampires qui se font gouverné par une gosse de 13 ans en apparence…) vont la faire chier. Le film suit donc son fameux « choix » même si on sait déjà la fin. Elle fera un bisous a son loup-garou de « beaux gosse » Jacob. Celui qui as chaud qu’il se balade tout le temps torse-nul.
« Loup-garou » est quand même un grand mot, c’est des loup géant plutôt.
Donc Bella parle « sexe » avec son père, une scène chaude arrive en plein milieu du film puis elle refroidit vite.
Elle était plutôt bien filmé très nerveusement. Mais ce chaste d’Edward veut le faire qu’après le mariage…
Il y a aussi un peu plus d’action mais aussi des effets spéciaux ignobles…

Twilight 3

A vrai dire on a l’impression d’assister a une production vidéo.
Les acteurs sont vraiment ridicules autant les uns que les autres, la palme revient quand même a Taylor Lautner.
Jodelle Ferland (voir photos) joue un personnage qui as eu le droit a un spin-off en livre. Elle fini dramatiquement mais c’est la seul a savoir joué du peu qu’on la voit. Elle avait briller dans Silent Hill ou encore dans Tideland de Terry Gilliam.
Le score de Howard Shord n’a rien a voir avec ce qu’il avait fait sur Le Seigneur des anneaux, c’est pauvre, on l’entend pas assez et ça ne reprend même pas quelques thèmes des premiers films…
Pareil pour la BO agrémenté pour la plupart d’inconnus elle est hyper mal utilisé !
Après le soleil qui fait briller les vampires maintenant on les casse comme du sucre. Pas une seul trace de sang pour ne pas choquer les jeunes esprit. On est très loin de la maturité qu’ont eu les films Harry Potter.
Plus on avance, plus on s’ennuie. On attends avec espoir que quelque chose d’intéressant ce passe et puis…rien.
C’est un bon telefilm divertissant pendant les vacances de Paques , un mercredi après-midi sur M6 mais ça n’ira pas plus loin.
J’attends quand même la fin pour savoir ce qui s’passe (On me dit a l’oreille qu’un accouchement monstrueux et douloureux se fera pour Bella…)
Sinon si vous voulez voir, des loups-garous et des vampires et de l’amour adolescent il est peut-être temps de regarder l’adaptation « libre » de Journal d’un vampire, The Vampire Diaries qui est excellente en tout point et qui ferait même défaut a la saison 3 de True Blood.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 /20

Twilight : chapitre 3 : Hésitation de David Slade, 2H04, 07/07/10

[tweetmeme=Val0u76]

%d blogueurs aiment cette page :